Cinéma

 

 En complément des activités culturelles de la bibliothèque, tous les mois, des séances de cinéma gratuites sont organisées dans une salle communale ; on peut y apprécier plusieurs types de film : longs et courts métrages, documentaires.

Généralement l'accent est mis sur un thème socio-culturel et sur la découverte d'autres horizons.

Les films sont fournis par diverses associations et peuvent servir de support à des conférences et débats.

Les objectifs principaux sont :

  • Réunir des citoyens dans un espace de rencontre et d'échange, et donc tisser et maintenir un lien social.
  • Promouvoir un développement culturel de proximité en se confrontant à d'autres cultures.

Les Projections :

Programmation Adulte- Documentaire avec Corsica.Doc / Festival de Film Documentaire d'Ajaccio  2020

- Samedi  14 Mars : ON VA TOUT PETER de Lech Kowalski

Lech Kowalski est né à Londres de parents polonais. Il vit une enfance nomade aux Etats-Unis. Formé à  L'Ecole d'Arts Visuels de New York, son oeuvre accomplit l'idéal d'un cinéma populaire, c'est-à-dire par et pour le peuple, recueillant les manifestations emblématiques de l'énergie expressive en fusion que libèrent les colères, les désirs et les désespoirs contemporains. Synopsis :  " Un mix de blues et de rock and roll, voilà le secret d'une révolte réussie.Quand je suis arrivé en France, dans l'usine GM&S menacée de fermeture, j'ai senti qu'un concert exceptionnel allait s'y donner. J'étais là, caméra en main, composant mon film, grâce au lyrisme déchainé de ces hommes et de ces femmes, en retrait, mais avec eux."                 ( Lech Kowalski)

- Samedi 15 Février :  LES SONGES DE LHOMME de Florent Morin 

Florin Morin est né en 1991 à Courbevoie. Il sort diplômé de L'EMCA en 2015, avec son film, "Les ruines de d'Arcadie" sélectionné au Festival National du Film d'Animation. Il réalise son premier court métrage "Les songes de Lhomme" en 2019.Synospis : En 1885...Le docteur Jules Lhomme est collectionneur d'objets d'art d'Afrique, sans être pourtant jamais sorti de sa région. Endormi, il part en songe dans l'Afrique de ses fantasmes..

                                              GRACIAS POR VISITAR de Giulia Montineri

Giulia Montineri est née à Bastia en 1992. Elle fait des études de lettres et d'anthropologie avec le désir de faire du cinéma. La question du néocolonialisme et des territoires, qui se posait  déja en Corse devient une obsession universitaire et empirique. Le malaise touristique, un prisme privilégié pour les explorer. "Gracias por visitar" est son deuxième film. Synospis : Au coeur des Andes, il n'y a plus ni conquistadors, ni Incas, mais une ènieme découverte des Amériques se joue, quand les habitants indigènes et les touristes se trouvent face-à-face...

 

- Samedi 18 Janvier : L'ILE AU TRESOR  de Guillaume Brac 

Guillaume Brac, né en 1977, est diplômé de la Fémis en production. A sa sortie d'école, il travaille comme assistant réalisateur  notamment avec Arnaud des Pallières. Réalisateur de documentaires et de fictions, ses réalisations, court-métrages, moyens-métrages, ont été primé dans de nombreux festivals. Il réalise son premier long-métrage " Tonnerre " en 2013.  Synospis : Un été sur une île de loisirs en région parisienne.Terrain d'aventures, de rencontres, de drague, de transgression pour les uns, lieu de refuge  pour les autre.  De sa plage payante, à ses recoins cachés, l'exploration d'un royaume  de l'enfance, en résonnance  avec les tumultes du monde.

Programmation Adulte-Documentaires avec Corsica.Doc /Festival du Film Documentaire d'Ajaccio / 2019

- Samedi 14 Décembre : WOULD YOU HAVE SEX WITH AN ARAB ? de Yolande Zauberman

Yolande Zauberman est née à Paris, en 1955. Réalisatrice et scénariste de films documentaires et fictions, elle aborde le cinéma  en travaillant avec Amos Gitaï.  En 1987, elle signe son premier documentaire sur l'Arpartheid en Afrique du Sud "Classied People". En 1992, elle signe son premier long métrage de fiction, avec "Moi Ivan, toi Abraham". Suivront d'autres fictions et documentaires ayant obtenu plusieurs nominations et récompenses. En 2018, son dernier documentaire " M " a obtenu le Prix Spécial du jury  au Festival de Locarno. Synospis : Un voyage dans la nuit, de rencontres en rencontres, des bars de Tel'Aviv aux ruelles de Jérusalem... on s'embarque sur un tapis volant. Des Juifs, des Arabes, tous habitants d'un même pays. Israël. Aucun mur, ici, ne les sépare.Un Israélien sur cinq est Arabe. Pourtant, une seule question vient prendre tout le monde par surprise." Feriez-vous l'amour avec un Arabe ? " L'avenir a pourtant un passé, c'est à cet espoir que Yolande Zauberman semble se vouer :  " Abraham, notre ancètre a été le premier à faire l'amour avec un Arabe. Et il a fait Ismaël avant de faire Isaac."

 

- Samedi 16 Novembre : DAR(K)WIN PROJECT de Loris Lamunière & Charles Mercier 

                                         LA PLAGE D'ESMERALDAS de Patrice Raynal 

Loris Lamunière est né en 1983 en Allemagne. Il entreprend des études de photo et cinéma en Angleterre. En 2008, il s'installe à Paris et réalise plusieurs clips musicaux pour des artistes. Parallèlement, il poursuit son travail de vidéaste / photographe en réalisant des travaux d'auteur sur la nature, l'environnement et ses compositions complexes. Synopsis : Ce docu-fiction nous place dans un futur lontain imaginaire où la vie sous marine telle que nous la connaissons aujourd'hui a été remplacée par une nouvelle génération d'espèces constituée  de plastique. La pollution humaine ayant entrainé un dérèglement profond de nos écosystèmes, les lois de l'évolution ont mené à la création d'animaux mutants sous marins...

Patrice Raynal a suivi des études en sciences-sociales et en composition musicale. Il se tourne vers le documentaire de création et réalise son premier film au Burkina Faso auprès d'un cinéma itinérant  qui sensibilise les populations rurales au sida. Il oeuvre pour la promotion  du documentaire et de l'éducation à l'image. Synopsis : Caméra au poing, un voyageur interroge l'histoire coloniale de l'Equateur, en partant  à la rencontre de plusieurs défenseurs de la culture afro-équatiorienne...

- Samedi 19 Octobre LA CHASSE AU LION A L'ARC de Jean Rouch

Jean Rouch, Docteur ès lettres, ingénieur de Ponts et Chassées, diplômé de l'institut d'Ethnologie, Chargé de recherches au CNRS, était aussi réalisateur. Né en 1917 et décédé en 2004, il est particulièrement connu pour sa pratique du cinéma en direct et pour ses films ethographiques sur des peuples africains tels que les Dogons et leurs coutumes. Synopsis : A la frontière du mali et du Niger, les hommes vivent en parfaite harmonie avec le cosmos. les vaches paissent paisiblement même en compagnie des lions. Cependant, il arrive que l'ordre cosmique soit rompu, lorsqu'il arrive qu'un lion décide de s'attaquer à une vache. On décide alors, rituellement de partir à la chasse au lion qui se pratique tous les quatre ans et nécessite une préparation très poussée. Des flèches empoissonnées sont confectionnées, les arcs sont fabriqués tandis que l'on procède à des danses  et des incantations pour préparer le poison, le Boto. Des pièges sont mis en place et lorsque l'animal s'y engouffre, le chasseur n'a plu qu'à tirer.

- Samedi 8 Juin : DU MALI AU MISSISSIPPI  de Martin Scorsese

Martin Scorsese naît à New York en 1942. De parents d'origine sicilienne, il passe son enfance dans le quartier de Little Italy, qui lui inspire de nombreux films. Cinéaste de renom international, il est considéré par la critique, comme l'un de plus importants de sa génération. Son oeuvre reconnue pour sa force et son audace ( Mean streets, Taxi driver, New York New York, Raging bull, les affranchis, la dernière tentation du christ , Casino, Gang of New York, Les infiltrés...) a été recompensée par de très nombreux prix. Il réalise également plusieurs documentaires : sur ses origines, le cinéma, des documentairse musicaux...concerts filmés, biographies de B.Dylan, G.Harison, Les rolling stones et a participé en 1970 au montage du film Woodstock sur le festival emblématique de 1969. Synopsis :  Du Mali au Mississippi fait partie d'une collection de documentaires sur le blues.M.Scorsese nous offre un voyage sur les rives du fleuve Niger, au Mali, jusqu'aux champs de coton et aux arrières-salles bricolées du delta du Mississippi, afin de retracer les origines du blues. Il nous livre un cocktail de performances musicales ( Corey Harris, Ali Touré, Salif Keita...) et d'images d'archives rarissimes. Plus u'une expédition, c'est la quête de l'âme du blues et de ses origines.

- Samedi 4 Mai : LES GLANEURS ET LA GLANEUSE  de Agnès Varda 

Agnès Varda est née en 1928 en Belgique et décédée le 29 mars 2019. Venue à Paris, elle étudie la photogaraphie à L'Ecole des Beaux Arts et l'histoire de l'art à L'Ecole du Louvre. Sa carrière cinématographique débute en 1954. Photographe, plasticienne et réalisatrice, son oeuvre a été récompensée par de très nombreux et prestigieux prix. Synopsis : Un peu partout en France, Agnès a rencontré des glaneurs et des glaneuses, récupereurs, ramasseurs et trouvailleurs.Par nécessité, hasard ou choix, ils sont en contact avec les restes des autres. Leur univers est surprenant. On est loin des glaneuses d'autrefois qui ramassaient les épis de blé après la moisson. Patates, pommes et autres nourritures, objets sans maître et pendule sans aiguilles...c'est la glanure de notre temps.

- Samedi 6 Avril : LE TEMPS DES GRÂCES de Dominique Marchais

En présence du réalisateur.

Dominique Marchais, après des études en philosophie, collabore au magazine culturel, Les Inrockuptibles, en tant que critique de cinéma. Il signe son premier film en 2003, un court-métrage consacré au poète Lenz. En 2009, il réalise son premier long-métrage " Le Temps des Grâces ", suivront deux autres documentaires qui portent une forte réflexion sur les enjeux de territoire. Synopsis :  Une enquête sur le monde agricole français, à travers de nombreux récits : agriculteurs, chercheurs, ingénieurs agronomes, paysagistes, écrivains...Un monde qui parvient à résister aux boulversements qui le frappent : économiques, scientifiques, sociaux. Un monde au centre d'interrogations majeures sur l'avenir, au rapport à notre territoire, à l'alimentation...et de quelle agriculture, nous voulons pour demain..?

- Samedi 23 Mars : L'ENVERS D'UNE HISTOIRE de Mila Turajlic

Mila Turajlic est une jeune réalisatrice serbe née en 1979, qui a grandi à Belgrade. Dans ce documentauire, elle filme sa mère et son engagement militant dans la résistance serbe. Synopsis : Une porte condamnée révèle l'histoire d'une famille et d'un pays dans la tourmente. Tandis que la réalisatrice entame une conversation avec sa mère, le portrait intime cède la place à son parcours de révolutionnaire, à son combat contre les fantômes qui hantent la Serbie, dix ans après la révolution démocratique et la chute de Slobodan Milosevic.

- Samedi 16 Février : FIRST CONTACT de Bob Connolly & Robin Anderson

Bob Connolly  né en 1945, est directeur de la photographie, auteur et réalisateur, marié à Robin Anderson décédée en 2002. Ces deux réalisateurs australiens sont connus pour leurs documentaires réalisés au cours de ces trente dernières années. Ils co-réalisent La Trilogie Papoue ( Highlands Trilogy), First Contact, en est le premier volet. Synopsis : En 1930, trois jeunes chercheurs d'or, Machael, Daniel et James Leahy quittent le Queensland, en  Australie pour la Nouvelle-Guinée. Ils y découvrent dans les régions réculées, inhospitalières de l'île, une population jusqu'alors ignorée du reste du monde : Les Papous de Nouvelle-Guinée. Les trois frères, caméra à la main, ont filmé les réactions extraordinaires de ce peuple, confronté pour la première fois à l'homme blanc. Cinquante ans plus tard, Bob Connolly & Robin Anderson partent pour la Nouvelle-Guinée et montrent aux papous en jeans et baskets, et à Daniel Leahy, le film de ce premier contact. Chacun commente ce face à face insolite... L'exclusivité et la qualité des archives, mais aussi les témoignages recueillis, un demi-siècle plus tard par Bob Connolly & Robin Andrerson, font de First contact, un document ethnographique exceptionnel.

- Samedi 19 Janvier : LES INDES GALANTES et BRAGUINO  de Clément Cogitore

Clément Cogitore  est un artiste contemporain et  réalisateur français, né en 1983. Il travaille principalement la vidéo et le film dans les salles d'exposition et salles de cinéma. Mêlant vidéos, films, photographies et installations, cet artiste questionne les modalités de cohabitation des hommes avec leurs images. Il a obtenu plusieurs prix pour ces deux documentaires. Le plasticien a été également récompensé par Le Prestigieux Prix Marcel Duchamp. Synopsis : Les Indes Galantes est le premier en date des six opéras de Jean Philippe Rameau, créé en 1735. Considéré comme un chef d'oeuvre du genre opéra-ballet, il a été inspiré par l'une des danses amérindiennes de Louisiane. Clément Cogitore adapte une courte partie du ballet, en mobilisant une troupe de danseurs de Krump. Le  Krump est une danse née dans les ghettos noirs de Los Angeles, après les émeutes de 1995. A travers cette performance filmée à l'Opéra Bastille, le réalisateur crée une battle entre la culture urbaine et la musique de Rameau. Braguino : Au milieu de la Taïga sibérienne, à 700 km du moindre village, se sont installées deux familles, les Braguine et Les Killine. Elles vivent  recluses en autarcie, selon leurs règles et principes. Un fleuve les sépare. Les deux familles se haïssent et refusent de se parler. Entre la peur des bêtes sauvages, le feu qui détruit tout, l'animosité qui va croissante et la joie offerte par l'immensité de la forêt et de ses ressources, enfants et adultes tentent tant bien que mal de vivre ensemble.